Le répartiteur de frais de chauffage : technologie et principe de fonctionnement

Un répartiteur de frais de chauffage (RFC) est un dispositif de mesure et de calcul apposé sur des émetteurs de chaleur (radiateurs). Le RFC intègre dans le temps la différence de température entre la surface de l’émetteur en un point spécifique et la température ambiante. Les RFC sont aujourd’hui essentiellement électroniques avec deux sondes de température et un microcontrôleur qui génère un index. L’index reflète de manière précise la quote-part d’energie émise par chaque radiateur dans un immeuble doté d’une chaufferie collective.

pic3Principe de fonctionnement

La norme européenne EN442 défini la puissance d’un radiateur selon la formule P = K x ∆Tn

Avec comme paramètres fixes :

  • P est la puissance du radiateur exprimée en watt
  • K est une constante
  • n est la pente d’émission du radiateur

Et comme unique paramètre variable :

  • ∆T qui est la différence entre la température moyenne du caloporteur traversant le radiateur et la température d’ambiance.

Par conséquent la mesure de la données variable (∆T) et la prise en considération dans le calcul des données fixes permet ainsi d’évaluer la puissance du radiateur. L’ensemble des mesures cumulées dans le temps (intégrale) permet d’évaluer la quantité de chaleur selon la formule universelle : Energie (kW.h) = Puissance (kWatts) x temps (heure)

Un répartiteur de frais de chauffage a pour mission de répartir la quantité de chaleur transmise à un ensemble de surfaces radiantes (les radiateurs). Comme il s’agit de répartir une quantité d’énergie globale délivrée, l’ensemble des émetteurs (radiateurs) du système doit être intégré dans le calcul et doit en conséquence être équipé d’un répartiteur de frais de chauffage.

pic4Les répartiteurs de frais de chauffage mesurent à intervalles réguliers et rapprochés (toutes les 4 minutes, 24h/24h, chez Qundis) la différence de température entre la température de surface moyenne du radiateur (souvent au ¾ haut du radiateur)) et la température ambiante (modèle bi-sondes). Une saison de chauffe de 6 mois intègrera ainsi 64800 mesures (RFC Qundis).

La somme de ces différences de température (∆T) dans le temps permettra de générer un index traduisant de manière précise et fiable l’émission de chaleur de la surface radiante concernée en fonction de la température de la pièce.

La quantité de chaleur émise est aussi fonction de paramètres fixes propres à l’émetteur (radiateur) et qu’il conviendra donc de tenir compte de :

  • la puissance du radiateur dans des conditions normées (la marque NF Radiateurs certifie les performances énergétiques des produits selon les normes européennes applicables mais il existe de nombreuses sources pour ces informations)
  • le type du radiateur aura une influence sur la mesure réalisée. Les constructeurs de RFC en association avec des laboratoires indépendants fournissent des coefficients qui reflètent le comportement du couple radiateur-RFC dans des conditions normées mais néanmoins forcement spécifique à chaque constructeur. L’intégration de ces coefficients est impérative sur un parc de radiateurs hétérogène.